RMC

"Mon adjointe les a entendus crier 'Heil Hitler'": des croix gammées taguées sur des panneaux électoraux dans l'Indre

Claude Mériot, maire de Oulches, 400 habitants, était l'invité d'Apolline de Malherbe sur RMC.

Choqué. Des croix gammées et celtiques ont été taguées à la bombe de peinture rouge et bleue sur des panneaux électoraux à Oulches, un village de 400 habitants dans l'Indre.

Le maire de la ville, Claude Mériot, indique sur RMC qu'il va porter plainte. "Nous avons des panneaux électoraux près de la mairie qui ont été tagués dans la nuit de samedi à dimanche, avec des croix gammées et celtiques, à l'exception de l'affiche des candidats du Rassemblement national".

Le nombre "88", qui correspond à la lettre "h" dans l'alphabet et est considéré comme un signe de reconnaissance néonazi - abréviation de "Heil Hitler" - a également été tagué.

Selon l'élu, qui se dit "indigné" et va déposer plainte, "les auteurs supposés font partie d'un groupe extérieur au village qui a loué la salle des fêtes pour faire la fête". "Le voisinage a même entendu des saluts nazis pendant la soirée de la part de ces personnes dont certaines étaient passablement avinées", a-t-il précisé.

Sur RMC, Claude Mériot explique que des auteurs sont "soupçonnés fortement", précisant que ces derniers "ont assumé totalement leur idéologie nazie" la location de la salle des fêtes, confiant n'avoir "pas les moyens de contrôler" ce genre d'actions.

"Mon adjointe (...) les a entendus crier Heil Hitler. Je suis atterré: le village a subi des exactions de la part des Nazis en 44, ça rappelle des souvenirs" a-t-il confié.
Xavier Allain avec AFP