RMC

Montbéliard: ils détournent 30 kilos d'or et sont trahis par le registre du magasin qui l'achetait

Le couple a revendu, au total, 25 kilos d'or (photo d'illustration).

Le couple a revendu, au total, 25 kilos d'or (photo d'illustration). - Punit PARANJPE © 2019 AFP

Leur petit manège aurait pu durer longtemps. Un couple a détourné 30 kilos d'or en un an près de Montbéliard (Doubs). L'homme travaillait dans une entreprise de métaux précieux et mettait de l'or dans ses poches en partant. La femme se chargeait, elle, de le revendre à une boutique, peu scrupuleuse. Ils ont été trahis par le livre de police du magasin, où sont consignées toutes les transactions.

La pratique était bien rodée. Un homme et une femme, en couple, ont réussi à détourner 30 kilos d'or, avant de se faire rattraper par les forces de l'ordre.

Tout a commencé il y a un peu plus d'un an. L'homme, âgé de 38 ans, travaille dans une entreprise de métaux précieux, en Suisse. En quittant son travail, le soir, il glissait un peu d'or dans ses poches, en échappant à tout contrôle.

Un train de vie supérieur aux revenus

Le couple ne vit pas ensemble. La femme, âgée de 49 ans, habite dans un petit village près de Montbéliard (Doubs). Dans cette affaire, son rôle est de revendre le métal doré, par petites quantités, à une boutique de rachat d'or. Il était vendu à un prix inférieur au marché, au total, le couple a gagné 715.000€ pour 25 kilos.

Les deux se sont d'ailleurs fait plaisir, avec l'achat de plusieurs voitures de luxe. Ils avaient un train de vie clairement supérieur à leurs revenus.

Pourtant ça n'est ni ce train de vie, ni les vols dans l'entreprise qui ont alerté les autorités.

Cinq kilos d'or supplémentaires retrouvés

C'est la quantité d'or écoulé dans une seule boutique. Le livre de police du magasin où sont consignées toutes les transactions était éloquent. Une enquête a été déclenchée et les suspects ont été retrouvés.

Lors de la perquisition, les policiers ont retrouvé cinq kilos d'or en petits morceaux, prêts à être revendus.

Le couple a été mis en examen, tout comme le commerçant qui a désormais interdiction d’exercer.

Guillaume Biet