RMC

Mort de Mamoudou Barry à Rouen: un témoin raconte l'agression sur RMC

Kalil Keita est arrivé sur les lieux quelques minutes seulement après le drame, vendredi soir. Il raconte sur RMC.

Que s'est-il passé ce vendredi soir à Canteleu, près de Rouen? Un homme a été interpellé lundi dans l'enquête sur la mort de l'enseignant guinéen, vicitme vendredi soir près de Rouen d'une violente agression. 

Les circonstances exactes du drame restent toujours floues, malgré les premiers éléments de vidéo-surveilance. Un homme a été interpellé lundi, avant d'être hospitalisé: le suspect présentait des antécédents psychiatriques.

Vendredi soir, alors que la finale de la Coupe d’Afrique des Nations Algérie-Sénégal va commencer, Mamoudou Barry est dans sa voiture à quelques mètres de son domicile. Il entend alors des insultes. Le docteur en droit, guinéen de 31 ans, gare son véhicule et s’approche de l’agresseur qui l’insulte à nouveau.

" Sa nuque a frappé le sol. Et il ne s'est plus jamais relevé"

Sur RMC, Kalil Keita, un proche de Mamoudou Barry, raconte le drame: il est arrivé sur les lieux quelques minutes après le drame, appelé en urgences par la femme de la victime, alors que le suspect venait de prendre la fuite: 

"Il a dit 'vous, les sales noirs, ce soir, on va vous niquer vos races, vous niquez vos mères, vous allez voir'. Il a commence à asséner les coups. Un, deux, trois... et c'est au quatrième que monsieur Barry a chuté sur le goudron. Sa nuque a frappé le sol. Et il ne s'est plus jamais relevé" raconte-t-il mimant les coups de poings de l'agresseur et désignant l'arrêt de bus où s'est déroulé le drame. 

Malgré l’intervention des pompiers, Mamoudou Barry décède quelques heures plus tard. Ses proches sont dévastés après cet acte qu'ils qualifient de "raciste". "Pour dire vrai, jusqu'à maintenant, je n'arrive pas encore à réaliser. C'est comme si j'étais dans un cauchemar" témoigne Adam. 

"Je suis peiné, encore sous le choc. Je me dis que ce n'est pas possible que ça arrive à une telle personne. Je suis très choqué, dégoûté. Il ne le méritait pas" confie Demba. 

Une marche blanche en mémoire de Mamoudou est prévue vendredi. 

Romain Cluzel avec Xavier Allain