RMC

Mort de Prescillia à Estagel: un appel à témoins lancé

Les enquêteurs ont lancé un appel à témoins cette semaine, un mois après la découverte du corps de Prescillia dans un cimetière de la commune d’Estagel dans les Pyrénées-Orientales.

Un appel à témoin a été lancé par les enquêteurs un mois après la mort de Prescillia Gonzales Manrubio. La jeune femme de 18 ans, atteinte d'un handicap moteur léger et d'une déficience intellectuelle, a été retrouvée morte dans le cimetière d'Estagel, dans les Pyrénées-Orientales, le 7 juillet dernier.

Sur son corps retrouvé nu, des traces de violences sexuelles ont été découvertes. Elle avait été vue la dernière fois la veille au soir lors du bal des pompiers de la commune, près de Perpignan.

Une information judiciaire contre X est ouverte depuis le 17 juillet pour homicide involontaire et agression sexuelle sous la menace d'une arme sur une personne vulnérable. 

Une trace ADN masculine a été isolée

Aucun suspect n'a été ni identifié ni interpellé à ce jour. Avec cet appel à témoin, les enquêteurs cherchent à recueillir de nouvelles informations. 

Après une première vague d’une centaine d’auditions, les enquêteurs veulent recouper, croiser les éléments recueillis. Les premiers résultats d’analyses commencent à leur parvenir, une trace ADN masculine a été isolée sans qu’il ne corresponde à une personne connue des fichiers de police.

Selon une source proche l’enquête suit son cours normal, mais la dizaine de gendarmes qui travaillent ne veulent rien omettre et capter le maximum d’attention.

>Si vous avez des informations contactez le : 0627435034

Gwladys Laffite (avec James Abbott)