RMC

Mort de Steve: qu'est ce que l'Inspection générale de l'administration, saisie pour une seconde enquête ?

L'inspection générale de l'administration doit notamment déterminer comment a fonctionné la chaîne de commandement dans cette enquête.

Vendredi, l'Inspection générale de l'administration (IGA) a été saisie a la demande pour diriger une seconde enquête sur la mort de Steve Maia Caniço. Dans une lettre, le ministère de l'Intérieur lui demande d'"étudier et analyser les conditions générales d'organisation de la fête de la musique sur le quai Wilson, ainsi que la gestion des événements survenus durant la nuit".

Créée en 1948, l'IGA compte parmi 60 hauts fonctionnaires, des inspecteurs chargés d'enquêter auprès des services de l'Etat. Dans le cadre de la morte de Steve, ils vont notamment interroger la préfecture de Loire-Atlantique et la ville de Nantes, pour connaitre "les circuits d'information et de décision" entre les deux. Quelles étaient les consignes et la chaîne de commandement lors de l'opération de police?

Un rapport remis le 4 septembre

L'Objectif ?: déterminer la chaîne des responsabilités au niveau administratif, tant sur les modalités de préparation de cette soirée, que sur les dispositifs de sécurité mis en place "compte tenu des risques identifiés".

C'est une mission classique pour l'Inspection générale de l'Administration, chargée habituellement de contrôler, d'évaluer les services de l'Etat, et notamment les préfectures. Rattachée au Ministère de l'Intérieur, l'IGA peut être saisie par tout autre ministère ou Matignon. Le rapport sera remis directement au commanditaire, en l'occurrence Christophe Castaner, "d'ici le 4 septembre" comme il l'a demandé.

Gwladys Laffitte (avec Guillaume Dussourt)