RMC

Mort du juge Lambert: "Nous avons des responsabilités, il ne s’agit pas de les oublier"

-

- - AFP

Le juge Jean-Michel Lambert, aux commandes de l’enquête sur Grégory Villemin, a été retrouvé mort à son domicile mardi.

Nouveau drame dans l'affaire Grégory. Le juge Jean-Michel Lambert, qui avait conduit l'enquête sur Grégory Villemin, a été retrouvé mort hier, à son domicile du Mans (Sarthe). Les secours ont le corps inanimé du magistrat de 65 ans, avec un sac plastique sur la tête. Suicide ou non, le parquet du Mans a ouvert une enquête sur les circonstances du décès.

Premier juge d'instruction dans l'affaire Grégory il y a 33 ans, Jean-Michel Lambert avait été dessaisi au profit d'un autre juge. Le juge Lambert avait inculpé d'assassinat Bernard Laroche, le cousin de Jean-Marie Villemin, le père de Gregory, avant de le relâcher. Ce dernier avait alors assassiné son cousin d'une balle dans la tête.

"Se recueillir et de respecter l’être humain"

Me Thierry Moser, avocat des époux Villemin, les parents de Gregory, se dit catastrophé à l'annonce de la mort du juge Lambert qui avait pourtant inculpé Christine Villemin, disculpé par la suite par non-lieu pour absence de charge. "C’est poignant. Je pense aux siens. A sa femme, à ses enfants. Et je ne veux pas penser au fond du dossier. Il s’agit maintenant de se recueillir et de respecter l’être humain que fut M. Jean-Michel Lambert. J’ose espérer que la procédure va continuer avec autant de sérénité que faire se peut. Nous les acteurs de justice, les magistrats, les avocats, les journalistes, nous devons nous interroger, faire une espèce d’examen de conscience, parce que nous avons les uns et les autres des responsabilités. Il ne s’agit pas de les galvauder ou de les oublier".

Marion Dubreuil (avec A.M.)