RMC

"On est tous déçus": l'incompréhension des victimes présumées du Dr Péchier après l'annonce de son maintien en liberté

Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon, mis en examen pour au total 24 empoisonnements, dont 9 mortels, restera bien en liberté sous contrôle judiciaire.

Soupçonné de 24 empoisonnements dont 9 mortels, l’anesthésiste de Besançon reste libre sous contrôle judiciaire. Ce mercredi, au bout de 4 heures de débat et d'une heure de délibérations, la cour d'appel de Besançon a rejeté l'appel du parquet, qui demandait le placement de Frédéric Péchier en détention provisoire.

La cour d'appel n'a apporté "aucune modification" à son contrôle judiciaire: il reste donc sous le coup d'une interdiction d'exercer et de se rendre à Besançon, ainsi que dans la commune voisine où il résidait.

"Quelqu'un est soupçonné de 24 empoisonnements et il reste libre"

Cette décision de laisser le Dr Péchier en liberté est une déception pour l'une des victimes de l'anesthésiste, Sandra Simard.

"Je crois qu’on est tous déçus. On est tous déçus parce qu’on attendait autre chose. Ça fait un mois qu’on attend cette décision et on pensait que les choses allaient avancer un petit peu mais aujourd'hui, la procédure va continuer encore un certain temps, encore longtemps et c’est très long pour tout le monde. Quand quelqu'un est soupçonné de 24 empoisonnements et qu’il reste libre on ne comprend pas pourquoi. On ne comprend pas. Pour le moment on ne peut qu’attendre, il n’y a que ça à faire".
Gwenaël Windrestin (avec Caroline Petit)