RMC

Pourquoi un collectif pour le climat s'associe à la marche en mémoire d'Adama Traoré

Quatre ans après la mort d'Adama Traoré, nouvelle marche ce samedi à Beaumont-sur-Oise. Cette année, elle se fera en collaboration avec le comité Alternatiba, un mouvement citoyen pour le climat et la justice sociale.

Le comité Justice pour Adama et Alternatiba, un collectif citoyen pour le climat...Ces deux associations marcheront aujourd'hui main dans la main dans les rues de Beaumont-sur-Oise, pour rendre hommage à Adama Traoré. Quatre ans presque jour pour jour après sa mort.

Deux collectifs et un seul slogan, "on veut respirer". Un slogan qui fait référence à la fois à l'affaire Adama Traoré, mais aussi évidemment au climat. Youcef Brakni est membre du collectif Adama.

“On veut respirer, comme Adama, voulait respirer le jour de son interpellation. Comme les jeunes des quartiers qui vivent dans des quartiers populaires où il y a plus de policiers, où il y a des échangeurs autoroutiers à leurs fenêtres”, indique-t-il. 

Une lutte contre un "système"

C'est donc tout naturellement que le comité Adama a proposé cette alliance au mouvement citoyen pour le climat Alternatiba. Elodie Nace, sa porte-parole, n'a pas hésité.

“Cette alliance, elle est là pour dénoncer ce même système. Un système de domination de pression qui profite aux plus riches et laisse toujours les mêmes de côté. Et c’est contre ce système-là qu’on se bat ensemble. Et c’est une autre société qu’on veut construire ensemble.

Une convergence des luttes d'autant plus évidente, selon eux. Que la question des violences policières ne se cantonne plus aux zones urbaines sensibles, mais concerne aussi les luttes sociales et écologiques, comme celle des gilets jaunes, ou encore celle Zad de Bure ou de Notre-dame des Landes.

Marie Regnier avec Guillaume Descours