RMC

Princesse de Hollande menacée, avocats masqués: climat de peur au procès du trafiquant Ridouan Taghi

Il est considéré comme le plus grand trafiquant de drogue en Europe. Ridouan Taghi, arrêté à Dubaï en 2019, est soupçonné d'avoir tué ou fait tué plusieurs personnes, dont des rivaux mais aussi des journalistes et avocats. Le procès de cet homme âgé de 45 ans ainsi que 16 complices se tient en ce moment, sous très haute surveillance.

C'est un homme qui terrorise les Pays-Bas et pas seulement. Ridouan Taghi, son nom n'est pas connu du grand public, mais il est considéré par certains comme le plus gros trafiquant de drogue en Europe. Ce Néerlandais d'origine marocaine est à la tête de la puissante organisation "Mocro Maffia", qui règne sur le trafic de cocaïne à partir du port belge d'Anvers.

Il est l'ennemi public numéro un aux Pays-Bas et serait l'un des criminels les plus dangereux du continent. Pourquoi? Il est soupçonné d'avoir tué ou fait tuer de nombreuses personnes, probablement des dizaines. De plus, les menaces d'enlèvement ou de violences envers des personnalités publiques font craindre le pire.

Des menaces prises au sérieux

Le Premier ministre néerlandais a troqué son vélo pour une voiture blindée entourée d'une forte garde policière. La princesse héritière, Amalia, qui se rendait tous les jours à l'université d'Amsterdam, ne peut plus que difficilement quitter le palais royal. Un changement radical pour cette jeune femme de 18 ans qui étudiait comme tout le monde.

Les menaces sont donc prises très au sérieux, tant cet homme est capable de tout. Par exemple, l'un de ses hommes, repenti, l'avait dénoncé à la police. En réponse, Ridouan Taghi aurait fait tuer son frère et son avocat devant le palais de justice. C'est ensuite un journaliste d'investigation, qui avait travaillé sur cette mafia et qui était sur la liste noire du trafiquant, qui a été assassiné.

Est-ce aussi lui qui est derrière la tentative d'enlèvement du ministre belge de la Justice, Vincent Van Quickenborne, il y a un peu plus d'un mois? L'enquête devra le déterminer mais le ministre, engagé dans la lutte contre le trafic de stupéfiants, avait évoqué la "mafia de la drogue".

Un procès sous haute surveillance

Pourtant, Ridouan Taghi a été arrêté dans sa villa à Dubaï en 2019, mais c'est depuis sa prison qu'il continuerait à donner des ordres. Ses avocats ont été soupçonnés de faire passer ses messages et ses demandes, lorsqu'ils vont le voir dans la prison la plus sécurisée du pays.

Il est actuellement jugé avec 16 complices aux Pays-Bas. Ce procès est sous très haute surveillance, de peur des représailles. Les risques sont considérés comme tellement hauts que les avocats des parties civiles plaident avec un masque sur le visage pour garantir leur anonymat.

Né au Maroc, cet homme est âgé de 45 ans et est arrivé à Utrecht (Pays-Bas) avec sa famille alors qu'il n'avait que deux ans. C'était pourtant un bon élève, il est même allé jusqu'à étudier la science de l'éducation à l'université, tout en vendant un peu de drogue à côté. Son grand-père était déjà trafiquant et faisait venir du cannabis du Maroc.

AB avec Nicolas Poincaré