RMC

Procès Jonathann Daval: pourquoi cette journée s'annonce particulièrement éprouvante pour la famille d'Alexia

Le très médiatique procès de Jonathann Daval a débuté cette semaine.

Le procès de Jonathann Daval se poursuit ce mercredi devant la Cour d'Assises de Haute-Saône à Vesoul. Prévue mardi, l'audition de la famille d'Alexia doit finalement avoir lieu ce mercredi.

Mardi, la journée a été consacrée à l'audition d'experts, notamment celle du légiste qui a autopsié Alexia. Moment éprouvant pour les parents de la jeune femme qui ont quitté la salle lors de la lecture du rapport d'autopsie. Jonathann lui s'est bouché les oreilles à plusieurs reprises.

Légiste, toxicologue, neurologue... Les experts se sont succédés à la barre pour essayer de répondre aux nombreuses questions que pose l'affaire.

Des portes fermées

À la barre, les experts s'enchaînent pour répondre aux avocats des deux parties. Et à la fin de l'audience, reste la sensation de ne pas avoir vraiment avancé dans ce procès, mais plutôt d'avoir fermer des portes: Jonathann Daval a-t-il violé le cadavre de sa femme? Pas de preuve répond le légiste. A-t-il drogué sa compagne? Rien ne l'établit pour le toxicologue.

Alexia avait-elle des crise de violence? Une question centrale dans cette affaire où Jonathann raconte que c'est une de ces crises qui l'a "mis hors de lui" au point de la tuer. Pour la neurologue, Alexia Daval avait des symptômes qui pourrait s'apparenter à des crises d'épilepsie. Mais qui expliquerait difficilement la violence selon l'experte.

La fin de la journée fut plus émotive avec la venu d'une voisine des parents d'Alexia. Dans un sanglot elle raconte une jeune femme "pétillante, radieuse, gentille" mais certainement pas violente.

Maxime Brandstaetter (avec J.A.)