RMC

Que sont devenus les millions d’euros de dons versés à Charlie Hebdo?

Charlie Hebdo a récolté plus de 4 millions d'euros de dons

Charlie Hebdo a récolté plus de 4 millions d'euros de dons - AFP

Avant les attentats, Charlie Hebdo était au bord du dépôt de bilan. Aujourd'hui, ventes en kiosques et abonnements lui ont permis d’amasser environ 20 millions d’euros. De plus, près de 36.000 personnes avaient fait un don pour venir en aide au journal. Si l'hebdomadaire avait savoir que l'argent récolté serait reversé aux victimes, un an après qu'en est-il vraiment?

Ce mercredi sort en kiosque le numéro spécial de Charlie Hebdo. Un numéro exceptionnel tiré à un million d'exemplaires qui aurait très bien pu ne jamais voir le jour. En effet, avant les attentats le journal satirique était au bord du dépôt de bilan. En revanche, aujourd'hui, l'hebdomadaire est assis sur un immense pactole. En un an, ventes en kiosques et abonnements lui ont permis d’amasser environ 20 millions d’euros. Ce qui fait de Charlie l’un des journaux les plus riches de la presse française.

"Aucun retour"

Des campagnes de dons ont également permis de récolter plusieurs millions d'euros. En effet, au total plus de 36.000 donateurs de 84 pays différents se sont manifestés en soutien aux victimes de l'attaque. Et dès le mois de mai, l'hebdomadaire satirique avait fait savoir que l'argent récolté serait reversé aux victimes. Mais un an après, que sont devenus tous ces dons?

A l'époque, bouleversé par les attentats, Antoine, 33 ans, avait fait un don de 50 euros pour soutenir Charlie Hebdo et les familles de victimes. Mais, depuis, il assure "ne pas avoir eu de retour". "Je ne sais pas combien a été récolté ni qui a eu combien, ajoute-t-il. Sur le moment, je n'ai pas réfléchi à cela. J'ai fait confiance". Un an plus tard, rien n'a été redistribué et on ne sait toujours pas qui va bénéficier de ces dons.

Une répartition confiée à un Conseil de sages

Pourtant, la somme est colossale: plus de 4 millions d'euros, bien à l'abri selon Christophe Thévenet, avocat du journal Charlie Hebdo: "Dans l'immédiat, tout est séquestré à la Caisse des dépôts et consignation". Prochaine étape : répartir les dons. Une somme intégralement reversée aux familles des victimes puisque les membres de Charlie n'en veulent pas car ils estiment ne pas en avoir besoin. La mission a donc été confiée à un Conseil de sages comme l'explique Christophe Thévenet:

"La répartition des dons sera faite en respectant scrupuleusement les décisions d'un Comité des sages composé de trois personnes (hauts magistrats et hauts fonctionnaires, ndlr) désignées par la ministre de la Justice, la ministre de la Culture et le ministre des Finances". Et de détailler: "Ces sages travaillent en toute confidentialité. Ils ont rencontré les représentants des victimes. De notre côté, il nous a semblé impossible que ce soit nous, victimes concernées, qui fassions cette répartition. Ce n'est pas évident de dire qui doit recevoir quelque chose". A noter, que les dons devraient être reversés aux familles des victimes d'ici la fin du mois.

M.R avec Anaïs Bouitcha