RMC

Rodéo mortel à Colmar: où en est l'enquête après la mort d'un Afghan de 27 ans?

Un Afghan de 27 ans a été tué par balles dimanche à Colmar alors qu'il demandait à un homme faisant du rodéo à scooter de faire moins de bruit.

Un Afghan de 27 ans a été tué dimanche à Colmar alors qu'il demandait à un jeune auteur de rodéo urbain de faire moins de bruit. Si le tireur est toujours en fuite, le Parquet de Colmar a ouvert une information judiciaire du chef d'assassinat.

Ce mardi, le suspect n'avait toujours pas été interpellé. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin a réagi assurant que d'importants moyens étaient mis en œuvre pour le retrouver.

"J’ai par ailleurs décidé de l’envoi de la CRS 8 sur place pour procéder à des opérations de police afin de restaurer l’ordre républicain et présenter à la justice les voyous qui veulent imposer leur loi ", a-t-il ajouté sur Twitter.

Vidéosurveillance

Selon les premiers éléments, c'est en descendant faire ses courses dans ce quartier populaire de Colmar que le jeune Afghan croise la route du conducteur du scooter qui fait des allers-retours au volant de son engin. Alors qu'il est au téléphone, la victime lui demande de faire moins de bruit.

C’est là qu’une dispute éclate entre les deux hommes avant que le pilote du scooter ne parte pour revenir quelques instants plus tard, accompagné, selon des témoins sur place, de 7 personnes. L'une d'entre-elle sort un pistolet vise et touche la jeune victime à la poitrine. Le tireur prend la fuite laissant la victime au sol qui décèdera plus tard dans la nuit à l’hôpital.

Désormais, les enquêteurs de la police judiciaire de Mulhouse, en charge des investigations, sont à la recherche du tireur. Ils comptent s'appuyer notamment sur les images de vidéosurveillance qui donnent sur la rue où a eu lieu le drame.

Maxime Lévy (avec G.D.)