RMC

Soupçons de financement libyen: Nadine Morano s'en prend en direct à un journaliste de Mediapart

Invité de Bureau de vote sur RMC, Nadine Morano s'est emporté contre Karl Laske, journaliste à Mediapart qui a révélé en 2011 avec Fabrice Arfi l'affaire des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy.

Pour Nadine Morano, invitée ce mercredi de Bureau de vote sur RMC, la garde à vue de Nicolas Sarkozy est "une mise en scène théâtrale de la justice", qui plus est "inutile". "Le placer en garde à vue, je trouve que c'est beaucoup", a estimé l'ancienne secrétaire d'Etat de Nicolas Sarkozy.

Mais Nadine Morano a surtout réagi après l'intervention de Karl Laske, l'un des deux journalistes de Mediapart, avec Fabrice Arfi, qui a révélé l'affaire des soupçons de financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, dès 2011. "C'est en juillet 2011 que nous avons fait les premières révélations, quand on avait eu accès aux archives de (l'intermédiaire) Ziad Takkiedine", explique le journaliste.

"Ah, les archives de Ziad Takkiedine…"

"Ah, les archives de Ziad Takkiedine… Celui qui a été incarcéré, qui raconte des histoires et qui a été condamné pour diffamation, réplique Nadine Morano. C'est une drôle de référence que vous avez là". "C'est amusant, lui répond Karl Laske. Le crédit apporté à Ziad Takkiedine l'a d'abord été par messieurs Guéant et Sarkozy. Il ne faut pas oublier que c'est Ziad Takkiedine qui a préparé le voyage du ministre de l'Intérieur en Libye en 2005. S'il n'y avait pas eu ce lien très fort entre un intermédiaire sulfureux et un ministre de l'Intérieur devenu président de la république, il n'y aurait probablement pas cette affaire-là". "Vous pouvez fréquenter quelqu'un et vous apercevoir après que cette personne n'est pas recommandable", répond Nadine Morano. "Ça a quand même duré 15 ans", rajoute Karl Laske.

P. G. avec J-J. Bourdin