RMC

"Tous savaient": les confidences de Vincent Crase sur l'affaire Benalla dans un livre

Près d'un an après l'intervention d'Alexandre Benalla lors des manifestations du 1er mai à Paris, Vincent Crase publie ce jeudi un livre sur cette affaire qui empoisonne l'Elysée.

L’ex-collaborateur de l’Élysée, mis en examen pour violences en réunion avec Alexandre Benalla publie un livre, "Présumé coupable". Il raconte les liens privilégiés entre l’ancien chargé de sécurité à l'Elysée et le président de la République, qui aurait pris connaissance des événements dès le 1er mai.

"Le président est au courant, il est furieux": voilà les mots d’Alexandre Benalla, selon Vincent Crase. Le 1er mai, au soir, après la manifestation Emmanuel Macron aurait reçu un SMS de l’adjoint au chef de cabinet.

"Tous savaient", s’emporte Vincent Crase: "ils se sont refilés la patate chaude". 

Côté Alexandre Benalla, il décrit un homme indispensable: "Capable d’organiser très vite un dîner au restaurant en absolue sécurité, sans les gyrophares". Un homme très proche du Président, qui pouvait entrer dans son bureau et lui dire: "Il faudrait peut-être aller se couper les tifs!".

Vincent Crase ne cache son admiration pour Emmanuel Macron, mais n’épargne pas pour autant La République en Marche: "un parti qui ressemble plus à une start-up". 

S’il n’émet aucun regret sur cette affaire de la place de la contre-escarpe à Paris, il se dit "désolé" de cette histoire complètement folle qui, selon lui, à fait du tort à Emmanuel Macron.

Margaux Bédé avec Xavier Allain