RMC

"Un an de questions sans réponse": la colère froide de la famille de Maëlys contre Nordhal Lelandais

La petite fille a disparu dans la nuit du 26 au 27 août 2017 lors d'un mariage où elle était avec ses parents. Depuis un an, le visage de Maëlys est désormais connu à travers la France. La famille organise une marche blanche, à Pont-de-Beauvoisin, en Isère.

Il y a un an, la petite Maëlys disparaissait lors d'une fête de mariage à Pont-de-Beauvoisin. Une marche blanche est organisée ce lundi à 15h dans la commune à la mémoire de la fillette. Dans la ville, les habitants sont toujours touchés par le drame.

Devant la salle polyvalente où a disparu la petite fille, une affiche avec sa photo porte l'inscription "Justice pour Maëlys". C'est à cet endroit que la marche doit s'arrêter sur un lâcher de ballons blancs. Sur la route du cortège, les participants seront invités à former une chaîne humaine pour écrire le prénom de Maëlys.

Derrière la peine, il y a aussi la colère de certains proches contre Nordahl Lelandais, le meurtrier présumé de Maëlys: "Déjà un an que tu n'es plus là", explique la tante de la petite fille sur Facebook. "Un an de douleurs de peine, de larmes, un an de questions sans réponses".

"Aucun scrupule, aucun regret et maintenant il refuse de parler", s'emporte un cousin sur Facebook. Nous allons continuer de nous battre", promet-il.

Aujourd'hui, les parents de la petite fille espèrent que les avancées de l'enquête l'obligeront à dire enfin la vérité sur la mort de Maëlys.

Jérémy Lannuzel (avec P.B.)