RMC

Victime de violences conjugales, Virginie attend le verdict contre son ex: "Pendant un temps, il va se tenir... et il va recommencer"

RMC diffusait en février dernier le témoignage de Virginie, victime de violences conjugales. Malgré 5 plaintes contre son ex-compagnon, elle n'avait obtenu aucune suite judiciaire. Aujourd'hui, le procès de son ex-conjoint pour violences, menaces et dégradations se tient à Aix-en-Provence. Elle témoigne sur RMC.

Fin février, Virginie, menacée et violentée par son ex-conjoint, avait lancé un appel à l'aide sur les réseaux sociaux, lassée de voir ses plaintes classées sans suite.

RMC diffusait alors son témoignage. Après 5 plaintes en l'espace de deux ans, et un seul rappel à la loi pour son ex-conjoint, elle désespérait. "Il me narguait encore de plus belle en disant que de toutes façons, je ne pouvais rien faire contre lui. J'ai eu un profond sentiment de dégoût", nous confiait-elle. Juste après notre reportage, début mars, son ancien compagnon avait alors été placé en garde à vue au commissariat d'Aix-en-Provence, avant d'être déféré devant le tribunal correctionnel. 

Le procès se tient ce mercredi. Un moment attendu, mais stressant pour Virginie. 

"Je suis hyper-tendue, angoissée au fond de moi. C'est pour ça que je dors très mal. C'est arrivé quand même assez vite, donc il y a pas mal de choses qui se bousculent. Je suis dans l'attente du verdict et ça me permettra de tourner la page. Ça sera un premier pas vers autre chose", indique-t-elle.

Il ne reconnaît pas les coups

Virginie espère enfin être reconnue comme victime, et que son ex-conjoint ne nie plus les violences qu’elle et ses enfants ont subi. 

"Il faut qu'enfin il admette, qu'il arrête d'être dans le déni. Il reconnaît les insultes, mais pas les coups. Pour lui, si les enfants ont des marques, c'est qu'ils sont tombés..."

Sa crainte, une peine trop légère. En effet, Virginie reste persuadée qu’il pourrait s’en prendre à elle à nouveau. "Pour mon ex, le sursis ça équivaut à la quasi-impunité. Je sais très bien que pendant un temps, il va se tenir et puis après il va recommencer. Il y a risque, mais quand il vivait avec nous, il y avait aussi un risque", précise-t-elle. 

Virginie n’a maintenant qu'un seul but, retrouver sa liberté, pour elle et ses deux garçons. 

Gwladys Laffitte avec Guillaume Descours