RMC

Vosges: un instituteur soupçonné de détention d'images pédopornographiques piégé par des lycéens

-

- - -

L'homme a été placé sous contrôle judiciaire et a interdiction d'enseigner et d'entrer en contact avec des mineurs.

Un instituteur vosgien a été renvoyé devant le tribunal correctionnel d'Epinal à la fin du mois d'août pour "détention d'images pédopornographiques", après avoir été piégé par trois lycéens sur internet.

L'affaire démarre au mois de mai dernier quand un groupe de lycéens crée un faux profil sur un forum pour adolescents. La fausse jeune fille de 16 ans discute avec un homme, puis lui donne rendez-vous. C'est en fait un guet-apens: l'homme est pris à partie par le groupe, qui appelle alors la gendarmerie.

Une prise de conscience ?

La cinquantaine, il est instituteur dans une école primaire des Vosges. Sur son ordinateur, les enquêteurs découvrent une trentaine de photos pornographiques, quelques-unes pédopornographiques, selon l'avocate de l'instituteur. Elle explique qu'il "reconnait une addiction à la pornographie d'adulte, mais pas à la pédopornographie".

L'avocate précise que son client n'est jamais passé à l'acte, et que cette affaire a suscité chez lui "une prise de conscience sincère et vraie". Un premier rendez-vous avec un psychologue a eu lieu hier dans le cadre de son obligation de soins. Il risque jusqu'à deux ans de prison et 30.000 euros d'amende.

Il a été placé sous contrôle judiciaire strict dans l'attente de son procès : il a notamment interdiction d'enseigner, d'entrer en contact avec des mineurs, et une obligation de soins.

Gwladys Laffitte (avec G.D.)