RMC

Policiers assassinés: "un hommage local, fort, simple" prévu dans leur commune de l'Hérault

Une cérémonie d'hommage aux policiers tués à Magnanville est prévue dans l'Hérault ce lundi.

Une cérémonie d'hommage aux policiers tués à Magnanville est prévue dans l'Hérault ce lundi. - Dominique Faget - AFP

REPORTAGE - Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, les deux policiers tués à Magnanville vont être enterrés ce lundi matin à Montagnac, un village de l'Hérault. Auparavant, une cérémonie d'hommage est prévenue à Pézenas, où de nombreux habitants connaissaient le couple.

A plus de 700 kilomètres de Magnanville, la ville de Pézenas porte les marques du drame. Sur la façade du restaurant de Julie, le drapeau tricolore est en berne. La commerçante connaissait bien Jean-Baptiste et Jessica, les deux policiers tués à leur domicile par Larossi Abballa.

"Quand ça arrive loin de chez nous, on est quand même perturbé, mais quand ça touche une petite ville comme celle de Pézenas, 8.000 habitants, automatiquement il y a des répercussions. Nous serons aux obsèques pour rendre hommage à Jean-Baptiste et Jessica. Je connais particulièrement bien la famille", explique-t-elle.

"Penser à ces deux petits garçons orphelins"

Proches ou anonymes, les habitants de la ville sont touchés comme Antonio, un autre commerçant qui veut "penser à la famille, penser à ces deux petits garçons orphelins". 

La cérémonie publique prévue à la demande de la famille débutera à 10 heures sur le parvis de l'Hôtel de ville de Pézenas. Un ami rugbyman de Jean-Baptiste prendra la parole, ainsi que le maire Yann Llopis qui rendra "hommage à deux personnes qui ont vécu chez nous". "C'est un hommage local que nous souhaitions fort, simple. Nous souhaitions leur dire un au revoir dans leur ville et village dans lequel ils ont vécu", indique le maire. 

Les deux policiers seront ensuite inhumés à 7 kilomètres de là, à Montagnac. La famille de Jean-Baptiste est l'une des plus anciennes de cette petite ville de 3.500 habitants. Le couple sera enterré côté à côté, dans le caveau de la famille Salvaing.