RMC

Allocution d'Emmanuel Macron: "On a l'impression d'avoir affaire à un aveugle qui tâtonne avec sa canne blanche" dénonce François Ruffin

Le député La France Insoumise de la Somme était l'invité d'Apolline de Malherbe sur RMC.

Des petites phrases qui font mouche: au lendemain de l'allocution tant attendue d'Emmanuel Macron, François Ruffin a tiré à vue sur le chef de l'Etat quant aux nouvelles mesures de restrictions sanitaires qui entreront en vigueur en France dès samedi en France.

Pour le député La France Insoumise de la Somme, "On a l'impression d'avoir affaire à un aveugle qui tâtonne avec sa canne blanche". Face à Apolline de Malherbe, il dénonce des mesures sans effet. 

"C'est bien d'être désolé au passé, mais on fait quoi maintenant? J'ai cru à un poisson d'avril hier soir" confie-t-il. "Cela fait un an que les soignants réclament des lits. Nous avons des irresponsables au sommet de l'État. Mais le meilleur sketch, c'est sur la vaccination. J'entends depuis trois mois que nous accélérons la vaccination. C'est la faute d'Emmanuel Macron si nous n'avons pas assez de vaccins! On perd des mois de liberté à cause de la mauvaise gestion des vaccins".

Et François Ruffin de dénoncer: "Il fonce droit dans le mur et il demande si on est prêt à faire marche arrière", avant de tacler le télétravail doublé des enfants à la maison, faute d'école: "Il y a un mépris pour la profession d'enseignant. La pédagogie c'est un savoir-faire humain, pas seulement technique".

La rédaction de RMC