RMC

Après le port de Marseille, Christophe Castaner nommé à la tête du tunnel du Mont-Blanc

Christophe Castaner - Illustration

Christophe Castaner - Illustration - Ludovic MARIN © 2019 AFP

L'ancien ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a été nommé président du conseil d'administraiton de la société concessionnaire du tunnel du Mont-Blanc, Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc (ATMB). Cette nomination intervient au lendemain de sa nomination au Conseil de surveillance au Grand port maritime de Marseille (GPMM).

L'ex-ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a été nommé président du conseil d'administration de la société concessionnaire française du tunnel routier sous le Mont-Blanc, selon le Journal Officiel de vendredi. Agé de 56 ans, ce macroniste de la première heure remplace le maire de Chambéry et ancien ministre socialiste délégué à la formation professionnelle puis aux Affaires européennes de François Hollande, Thierry Repentin, 59 ans, qui était en poste depuis 2017.

Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc (ATMB) est une entreprise détenue à 91,3% par l'Etat et les collectivités territoriales, titulaire d'un contrat de concession avec l'Etat français qui lui a confié jusqu'en 2050 l'entretien et la gestion de l'Autoroute blanche (A40) et de la Route blanche (RN205). Depuis 2002, ATMB et son homologue italien, SITMB (Société Italienne du Tunnel du Mont Blanc) assurent au sein d'un groupement franco-italien, le GEIE-TMB, l'exploitation et l'entretien du Tunnel du Mont-Blanc.

Deux nominations prestigieuses en 2 jours

Cette nomination par décret présidentiel en date du 17 novembre 2022, survient au lendemain de la nomination de Christophe Castener au Grand port maritime de Marseille (GPMM) dans le collège des personnalités qualifiées du Conseil de surveillance du port de la ville, au même titre que l'ex-PDG d'Orange Stéphane Richard ou Laurence Borie Bancel, qui est à la tête de la Compagnie nationale du Rhône (CNR).

Construit en 1965 et long de 11,6 kilomètres, le tunnel du Mont-Blanc est une liaison routière reliant Chamonix à Courmayeur en Italie. Mi-octobre, il a été fermé pendant trois semaines consécutives pour des travaux de rénovation. Depuis le mois de juin, des pannes informatiques chroniques interrompent régulièrement la circulation dans les deux sens. L'ouvrage est emprunté par plus de 100.000 véhicules chaque mois.

Christophe Castaner, proche du président Macron, avait été ministre de l'Intérieur (2018-2020) dans le gouvernement Castex et chef de file du groupe parlementaire de la majorité présidentielle en septembre 2020, avant d'être sèchement battu aux législatives de 2022 dans son bastion des Alpes-de-Haute-Provence.

G.D. avec AFP