RMC

Législatives: les poids lourds Christophe Castaner et Richard Ferrand battus

Christophe Castaner, ex-patron du groupe LREM à l'Assemblée, et Richard Ferrand, président de l'Assemblée nationale, ont perdu lors du second tour des élections législatives.

Soirée cauchemardesque pour la majorité présidentielle. La coalition "Ensemble" n'a pas obtenu de majorité absolue à l'Assemblée nationale après le second tour des élections législatives. De plus, plusieurs ministres et cadors du parti présidentiel ont été vaincus. Le président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand et le chef du groupe LREM à l'Assemblée Christophe Castaner dans les Alpes-de-Haute-Provence ont été tous deux battus au second tour des élections législatives, tout comme la ministre Amélie de Montchalin.

La socialiste Mélanie Thomin, 37 ans, a été élue dimanche sous les couleurs de la Nupes dans la 6e circonscription du Finistère face à Richard Ferrand avec 50.85% des voix. Léo Walter (Nupes) a de son côté fait tomber Christophe Castaner dans son fief des Alpes-de-Haute-Provence avec 51.49% des suffrages exprimés. Jérôme Guedj (Nupes) a quant à lui battu la ministre de la Transition écologique Amélie de Montchalin, qui devrait donc quitter le gouvernement.

"C’est un cataclysme"

"Ce n’est pas de la déception, c’est de la vraie tristesse pour ceux qui sont battus, explique-t-on dans les rangs de la majorité. Vous imaginez, le président de l’Aseemblée nationale (Richard Ferrand) pas réélu, le président de groupe (Christophe Castaner) pas réélu… C’est un cataclysme. On ne va pas pouvoir continuer comme ça. Je pense qu’il faut tout changer… et vite".

Jean-Luc Mélenchon s'est de son côté félicité de cette défaite de plusieurs ténors de la Macronie: "Quel bon débarras d'avoir vu, après M. Blanquer éliminé dès le premier tour, éjecter l'éborgneur (Christophe) Castaner et l'injurieuse (Amélie de) Montchalin", a-t-il lancé face à ses militants.

JA avec PBo