RMC

"C'est dans la Sarthe que Penelope Fillon représentait son mari", assure Thierry Solère

Invité ce jeudi de Bourdin Direct, Thierry Solère, porte-parole de François Fillon, a assuré que l'emploi de Penelope Fillon comme assistante parlementaire de son mari n'était en rien un emploi fictif.

François Fillon va fournir "dans la journée" au parquet financier, par le biais de son avocat, "un certain nombre de pièces" pour répondre aux accusations d'emploi fictif de son épouse, a annoncé ce jeudi Bruno Retailleau, patron des sénateurs LR et proche du candidat de la droite à la présidentielle. Pour Thierry Solère, invité de Bourdin Direct et porte-parole de François Fillon, Il n'y a de toute façon rien à reprocher à Penelope Fillon.

"Elle a accompagné son mari dans la circonscription, il faut imaginer comment ça marche au niveau local. Je l’ai vue à l’Assemblée nationale avec monsieur Fillon. Madame Fillon, c’est de toute évidence dans la Sarthe qu’elle était la représentante de son mari et qu’elle l’accompagnait dans sa vie politique (...). Ce n’était en rien un emploi fictif", défend-il.

"Une pratique tout à fait normale"

"Après je comprends la défiance qu’il y a vis-à-vis des élus, poursuit Thierry Solère. Mais c’est toujours sur les parlementaires que ça tombe alors que je n’ai pas souvenir que ce soit avec les parlementaires, dans leurs fonctions de députés ou de sénateurs, qu’il y ait des difficultés. Maintenant je vois bien qu’il y a ce manque de transparence depuis des années et des années. Cette affaire-là est connue depuis longtemps et Madame Fillon a été déclarée par son mari comme sa collaboratrice parlementaire. C’est une pratique tout à fait normale maintenant, même si ça peut créer débat sur l’évolution dans la vie démocratique, il n’y a pas de sujet juridique de fond."

Bourdin Direct avec A. B.