RMC

"C'est une défaite annoncée": La République en Marche peine à trouver le remplaçant de Benjamin Griveaux

Après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo intime du candidat LREM à la mairie de Paris Benjamin Griveaux, la majorité cherche son remplaçant mais les candidats ne se bousculent pas.

Déjà distancé dans les sondages, Benjamin Griveaux a jeté l'éponge après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo intime. La République en Marche est maintenant à la recherche de son remplaçant à Paris, à un mois seulement des élections municipales. Et sa succession est pour l'instant un vrai casse-tête, car les candidats ne se bousculent pas au portillon.

"Personne ne veut y aller, c'est une défaite annoncée", se désole un cadre de La République En Marche. Vendredi, seul l'ancien secrétaire d'Etat au numérique, député de Paris, Mounir Mahjoubi s'est déclaré "disponible" pour conduire la liste LREM dans la capitale. Le nom de Delphine Burkli, maire du 9e arrondissement et transfuge des Républicains, circule aussi.

Guérini et Schiappa pas volontaires

"De toute façon, c'est Emmanuel Macron qui va décider en coulisses", estime un marcheur, alors que plusieurs ténors comme la ministre Marlène Schiappa ou le patron de LREM Stanislas Guérini ont déjà fait savoir qu'ils n'endosseraient pas le rôle de sauveurs.

Le nom du successeur de Benjamin Griveaux devrait être connu au plus tard en début de semaine prochaine, à moins d'un mois donc des élections municipales.

Paul Barcelonne (avec Guillaume Dussourt)