RMC

"Ça c’est les copains de promos": l'anecdote de Vincent Jauvert sur les nominations de proches du Président à des postes clés

Les liens amicaux entre Emmanuel Macron et certains de ses camarades de promotion à l'ENA, aurait joué sur des nominations à des postes clés.

Journaliste et auteur du livre "Les Voraces, les élites et l'argent sous Macron", Vincent Jauvert était l'invité des "Grandes Gueules" ce lundi sur RMC. À ce titre, il est revenu notamment sur la nomination en avril 2018 de Sibyle Veil, à la tête de Radio France. Auparavant Directrice délégué chargée des opérations et des finances au sein du gestionnaire des stations de radio publiques, l'ancienne conseillère technique au sein du cabinet de Nicolas Sarkozy alors Président, est également décrite comme une proche d'Emmanuel Macron, l'actuel chef d'Etat. Et c'est à lui qu'elle devrait sa nomination à la tête de Radio France, souffle à demi-mot Vincent Jauvert.

"Elle était, avec son futur mari, à l’ENA avec Emmanuel Macron qui était à leur mariage. Sébastien Veil le mari de Sibyle, un grand financier, qui a conseillé Nicolas Sarkozy et qui est un ami d’Emmanuel Macron", estime le journaliste sur RMC. Et dès le début de la campagne du futur Président, ce dernier aurait commandé à Sébastien Veil un rapport sur le profil de dirigeant à nommer dans l’audiovisuel français.

"Ça c’est les copains de promos"

"Le portrait que monsieur Sébastien Veil a fait de la personne devant diriger l’audiovisuel français, c’est celui de quelqu’un qui n’est pas du sérail qui n’est pas journaliste et qui est financier. Et puis Sibyle Veil est arrivé à ce poste-là. François Hollande lui, avait reconnu être intervenu pour la précédente nomination et avait obtenu gain de cause. Je ne dis pas que c’est le cas dans cette nomination mais J’ai posé la question à Madame Veil qui m’a répondu que j’étais sexiste (…)", assure le journaliste sur RMC.

"Ça c’est les copains de promos", avance Vincent Jauvert en guise de conclusion.

G.D.