RMC

Charles-Henri vous livre vos sushis à 22h?: Gabriel Attal épinglé après une remarque pleine de clichés

-

- - -

Le cliché du porte-parole du gouvernement a bien fait rire l'auditoire. La réponse du commissaire aspirant a moins fait rigoler l'hémicycle... Et lui a peut-être coûté la victoire finale.

C'est une séquence un peu gênante pour le porte-parole du gouvernement, qui a été exhumée et diffusée mardi par des militants de la France insoumise. Gabriel Attal était le mois dernier membre du jury du Prix Clémenceau, le prix d’éloquence de l’armée où des élèves des différentes grandes écoles se succèdent sur scène pour montrer leur talent à l’oral. Et parmi les candidats cette année, un jeune commissaire aspirant, Hugo Mitifot a défendu les héros du quotidien: 

"Mon héros de l’année ce n’est pas Elon Musk qui assure qu’on mettra le pied sur Mars, c’est Charles-Henri qui me livre à 22h".

C’est très beau, c’est très bien dit, mais au moment des questions du jury, Gabriel Attal a souhaité revenir sur le prénom du livreur de sushis: "J’ai compris que c’était Charles-Henri qui vous livrait vos sushis à 22h? Du coup où est-ce que vous habitez?", a-t-il lancé.

"Les clichés sont toujours dans le même camp"

Le porte-parole du gouvernement qui fait rire la salle, en appuyant sur le cliché, qui veut qu’un livreur de sushis ne puisse pas s’appeler Charles Henri… Sauf que sur scène, le jeune Hugo ne s’est pas démonté:

"Les clichés sont toujours dans le même camp. Figurez-vous que j’habite à Marseille et à Marseille c’est ça là-bas. Peut-être que les Karim à Paris ils sont livreurs mais à Marseille ils sont à l’université".

Silence de plomb dans la salle, Gabriel Attal ne répond pas. En revanche, Hugo n’a pas remporté le prix d’éloquence, ce n’était peut-être pas une très bonne idée de moucher comme ça un membre du jury.

Charles Magnien