RMC

COP27: Emmanuel Macron met la pression aux 50 plus gros pollueurs français

Le président de la République, Emmanuel Macron, reçoit ce mardi les représentants des 50 sites les plus polluants de France pour leur demander d'investir massivement dans la décarbonation de leurs émissions.

Après deux jours en Egypte, Emmanuel Macron rentre de la COP 27 ce mardi matin, et dès l'après-midi, il reçoit à l'Elysée les représentants des 50 sites industriels français les plus polluants.

Il rencontre ces plus gros émetteurs de gaz à effet de serre en France avec l'objectif d'accélérer la décarbonation de l'industrie, qui représente 20% des émissions de gaz à effet de serre en France, notamment dans les secteurs de la métallurgie, de la chimie, du verre et du ciment.

Lafarge, Saint Gobin, ArcelorMittal, TotalEnergies... Des usines pétrochimiques, des cimenteries mais aussi les verreries d'Arques, ou les fours de Florange: ces fleurons de l'industrie française ne sont pas exempts des objectifs de l'Accord de Paris.

"Convaincre ces acteurs de lancer des investissements considérables"

Ces 50 sites, c'est 10% des émissions de la France, alors soit on les ferme tous, soit on investit massivement. Le président de la République dira ce mardi après-midi qu'il choisit la deuxième option.

"Tout l'enjeu, décrypte un conseiller, sera de convaincre ces acteurs de lancer des investissements considérables", soit plusieurs milliards d'euros, pour décarboner. Le prix à payer pour sauver des milliers d'emplois.

Emmanuel Macron annoncera comment l'Etat compte accompagner cette transition, en contrepartie d'un calendrier contraignant. Et il y a urgence, la France a pris du retard, et doit encore doubler son rythme de réduction des émissions pour tenir ses engagements.

Sébastien Krebs (édité par J.A.)