RMC

Démission de Nicolas Hulot: "Le Président se laisse du temps" pour le remaniement annoncé

Conséquence de la démission de Nicolas Hulot mardi, le séminaire gouvernemental de rentrée, prévu vendredi, a été reporté à l'après-remaniement. Emmanuel Macron et Edouard Philippe se laissent le temps de trouver un remplaçant à Nicolas Hulot... laissant ainsi poindre une certaine fébrilité au sommet de l'Etat.

Et maintenant? Depuis la démission de Nicolas Hulot mardi, l'agenda du gouvernement est bousculé.

e séminaire gouvernemental de rentrée, prévu vendredi, a été reporté à l'après-remaniement. Il faut dire qu'un tel séminaire de mobilisation avec une chaise vide, l'image aurait été désastreuse. Mieux valait reporter à plus tard, après le remaniement.

"Le président se donne du temps", indique l'Elysée. "Le Premier ministre a une idée très précise de ce qu'il veut faire", confie Matignon. Manière de donner le sentiment que l'Exécutif gère parfaitement l'après-Hulot.

Au ministère de la Transition écologique, la tonalité est bien différente. Un conseiller ministériel confie: "L'ambiance est très particulière. Le cabinet de Nicolas Hulot se trouve sur le carreau. Nous même, on ne sait pas à quelle sauce on va être mangé".

L'éventualité d'un remaniement plus large est dans tous les esprits. "Virer des ministres aujourd'hui n'aurait pas de sens", analyse un conseiller ministériel. "On n'est pas dans une période critique." Une ligne pour l'heure défendue par Matignon: "les rangs n'ont pas à être resserrés. On ne cherche pas à faire un coup".

Stéphanie Collie & XA