RMC

Déplacement reporté, pas de prise de parole: pourquoi Emmanuel Macron se fait-il discret?

Alors que la colère gronde autour de la réforme des retraites, Emmanuel Macron se fait discret. Aucune prise de parole ni n'est prévue pour le président de la République qui a même reporté un voyage à Marseille.

Alors que la colère gronde dans les rues et que le mouvement social pourrait s’intensifier, les conseillers du président ont décidé de protéger au maximum le chef de l’Etat.

Un déplacement d'Emmanuel Macron envisagé un temps la semaine prochaine à Marseille a même été reporté. Evidemment l’Elysée assure que tout cela est faux, et pourtant des parlementaires locaux avaient bien reçu les dates de ce voyage prévu à l’origine sur deux jours.

Il est vrai qu’il aurait été quand même un peu cocasse de voir Emmanuel Macron, certes fan de l’OM, se déplacer un jour de grève dans la très "CGtiste" cité Phocéenne où Jean-Luc Mélenchon a pris l’habitude de manifester.

"Qu'il ne dise rien surtout, qu'il ne bouge pas"

Cela signifie-t-il qu'on ne reverra pas la président de la République dans les prochaines semaines? Et bien si, mais pour des réunions de travail à l’Elysée, un conseil européen à Bruxelles ou une réunion à Munich mais aussi quelques menus déplacements en France. "Car une réforme des retraites, c’est extrêmement violent et le président doit se tenir en retrait", explique un fin connaisseur des conflits sociaux.

Aucune grande prise de parole d'Emmanuel Macron n’est donc prévue à ce jour. "Qu’il ne dise rien surtout, qu'il ne bouge pas. Il ne viendra que quand il faudra débloquer la situation", explique un de ses proches.

Un ministre assure à RMC qu’une intervention du chef de l’Etat serait de toute façon vue aujourd'hui "comme un sentiment de panique ou une provocation".

Jérémy Trottin