RMC

Elu LFI, il appelle à voter pour le RN: "Je suis resté fidèle à une stratégie populiste", se justifie Andréa Kotarac sur RMC

Andréa Kotarac, élu régional LFI en Rhône-Alpes, a annoncé mardi soir qu'il quittait le mouvement et allait voter pour la liste du Rassemblement national aux élections européennes pour "faire barrage" à Emmanuel Macron.

Andréa Kotarac change de camp. Le conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes et ancien membre de l'équipe de campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon, a quitté La France Insoumise ce mardi et appelle à voter pour la liste du Rassemblement national.

Le déclic pour Andréa Kotarac, c'est un voyage en Crimée mi-avril, nous raconte un cadre du Rassemblement national. L'élu Insoumis participe à une conférence des amis de la Russie aux côtés d'un certain Thierry Mariani, ancien de l'UMP, candidat du RN aux européennes.

Andréa Kotarac confie alors à un journaliste présent à la conférence être "d’accord" avec le parti de Marine Le Pen "sur la défense de la souveraineté nationale et sur la nécessité de s’allier à la Russie". Critiqué par les Insoumis à son retour, il multiplie les contacts avec les élus régionaux du Rassemblement national. "On a très vite senti qu'il était convaincu sur l'idéologie", confie l'un d'entre eux.

"Je ne rejoins pas le Rassemblement National"

Invité ce jeudi matin de Bourdin Direct, l'élu s'est expliqué:

"J'ai quitté la France Insoumise parce qu'elle s'adonnait à rassembler la gauche jusqu'au PS alors que moi, je suis resté fidèle à une stratégie populiste de rassembler le peuple. J'ai remarqué ces derniers mois des dérives communautaires indigénistes. J'ai remarqué que Danièle Obono, députée LFI de Paris, a participé à l'anniversaire des Indigènes de la République, des communautaires. Je ne rejoins pas le Rassemblement National mais j'appelle à voter pour la liste de Jordan Bardella pour faire barrage à Emmanuel Macron".

Le Rassemblement national assure que ce ralliement s'est fait sans contreparties. Et qu'il y en aura d'autres dans les prochains mois. En attendant, Andréa Kotarac participera ce jeudi soir à une réunion publique de Marine Le Pen à Fessenheim dans le Haut-Rhin.

Pierrick Bonno avec Paulina Benavente