RMC

Pour un manifestant anti-Fillon, "dès qu’on se rend compte que quelqu’un a triché, il faut l’évacuer au plus vite"

François Fillon était en meeting mercredi soir dans l’Oise. Une nouvelle fois, des manifestants ont tenté de perturber le déplacement du candidat des Républicains.

C'est devenu habituel. Désormais, à chaque déplacement de François Fillon, il est accueilli par un concert de casseroles. Les manifestants font partie du PC, de la CGT, mais cette fois à Compiègne il y avait aussi des citoyens, qui n'appartiennent a aucun parti. Ils réclament plus d'éthique en politique et demandent aux Républicains de faire "le ménage".

C’est l’avis de Pierre, un retraité venu manifester à Compiègne en marge du meeting de François Fillon: "le seul qui a été lâché par son parti c’est Cahuzac, qui a été rapidement lâché. Je pense que tous les partis devraient faire pareil: dès qu’on se rend compte que quelqu’un a triché, il faudrait l’évacuer au plus vite. Le résultat de ça, c’est qu’il y a pas mal de gens qui ne vont plus voter, donc l’abstention progresse, et ça c’est grave. C’est grave, mais la faute en revient à Fillon, à ses copains et à ceux qui le soutiennent, c’est-à-dire aux Républicains qui continuent à soutenir Fillon".

Stéphanie Collié (avec A.M.)