RMC

Présidentielle: "on a le choix entre le capitalisme dur et le communisme"

A deux mois du premier tour de l’élection présidentielle, seulement 46% des Français savent pour quel candidat ils voteront, selon un sondage Odoxa publié dimanche. Pascale fait partie de ces 54% d’électeurs indécis. Dans Bourdin Direct ce mardi, elle critique une absence de représentativité.

Les Français sont-ils perdus? A un peu plus de deux mois du premier tour de l’élection présidentielle, plus de la moitié des Français ne savent pas pour qui voter. Selon un sondage Odoxa, 20% des indécis hésitent entre deux candidats, et 33% ne savent pas du tout pour qui voter. Pascale, auditrice de Bourdin Direct, fait partie de ces Français qui se sentent de moins en moins proches des partis politiques. Elle avoue n’avoir aucune attirance pour l’offre politique actuelle.

"C’est un grand moment de solitude. J’attends un candidat qui va représenter les Français moyens. Soit on nous propose le capitalisme pur et dur soit le communisme. J’ai l’impression de faire un bon de 50 ans en arrière. Je ne sais pas dans quel monde les gens vivent, mais dans mon monde à moi, la réalité, on se prive tous les jours et on n’a plus droit à rien"

"On ne peut rien s’offrir. Personne ne nous représente. La classe moyenne est inexistante. On est là seulement pour se taire et financer toutes ces campagnes et tous ces projets dont on ne profitera absolument pas. C’est pour cela que je vis un grand moment de solitude".

Bourdin Direct avec A.B.