RMC

"RMC politique": les (grands) chantiers de l'Elysée pour la campagne présidentielle

INDISCRETION RMC - "Le Journal du Off",  tous les matins 5h36 sur RMC: infos, coulisses, indiscrétions avec le service politique, pour tout savoir, tout comprendre à quelques mois de la présidentielle.

On commence avec la perspective de la rentrée scolaire, qui inquiète l'exécutif. C'est l'info du jour du "Journal du off". 

Jean Castex et Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Éducation Nationale, ont déjeuné ensemble lundi. Le Premier ministre remet le couvert ce mardi midi avec Emmanuel Macron, c'est dire l'urgence...

Au menu: la préparation de la dernière rentrée scolaire du quinquennat, une fois encore marquée par le Covid... Et le plat de résistance cette année, ce sont les inquiétantes prévisions de l'institut Pasteur, qui prévoit qu'à l'automne, la moitié des nouvelles contaminations aura lieu chez les enfants.

"Pas franchement rassurant" soupire un conseiller... qui s'accroche à une lueur d'espoir: "Si on arrive à passer la rentrée et qu'il n'y a pas d'autres variants, alors notre horizon sera plutôt éclairci".

Le "off du jour"

Et justement, si l'horizon s'éclaircit, le gouvernement pourrait occuper le terrain sur d'autres sujets, en vue de la présidentielle. Certains ministres trépignent d'impatience. 

Passées les photos Instagram de couchers de soleil ou de ministres en terrasse pendant leurs vacances: l'Exécutif veut profiter des bonnes surprises au plan économique, avec un taux de chômage en baisse à 8%, une croissance estimée à 6% pour 2021. Des niveaux jamais atteints depuis le début de la crise.

L'année dernière, "le plan de relance avait été écrasé par le Covid" remarque un conseiller gouvernemental. "Il faudra aussi dire ce qu'on fait sur les retraites" presse un autre... Jean Castex recevra d'ailleurs les partenaires sociaux un par un les 1er et 2 septembre.

Pas question non plus pour le gouvernement de se laisser prendre de vitesse sur le Régalien, talon d'achille de la majorité. Mais parmi les thèmes les plus prisés à droite - sécurité, lutte contre les trafics, immigration - "il faut imposer notre calendrier et défendre notre bilan" plaide un parlementaire de la République En Marche. 

En attendant: conseil des ministres de rentrée demain matin... Puis deux déplacements internationaux sont à l'agenda d'Emmanuel Macron en Irlande jeudi puis en Irak samedi et dimanche prochain. Après le G7 en visioconférence sur l'Afghanistan prévu aujourd'hui. 

Le "bonus": "le règlement de compte (haut en couleurs!) du jour". 

En apparence : tout va bien chez les Ecolos. Pas d'esclandre, et même une jolie photo de famille ce week-end lors des journées d'été du parti... mais en réalité, c'est plus compliqué.

Le match entre les cinq candidats à la primaire risque de faire des dégâts et de les laisser irréconciliables. En interne, les langues se délient.

Morceaux choisis: "Delphine Batho, elle nous fait la leçon, alors que ça fait 3 ans qu'elle est écolo. Il faut l'appeler 28 fois pour qu'elle réponde et la conversation ne doit pas durer plus de 25 secondes, et puis il y a une détestation profonde entre Eric Piolle et Sandrine Rousseau". Bref, la preuve que chez les Verts, tout n'est pas toujours rose.

Paul Barcelonne