RMC

"Simplification des administrations": ce que le gouvernement va annoncer

INFORMATION RMC - Le gouvernement va annoncer différentes suppressions ou regroupement d'entités pour simplifier l'administration ce vendredi.

C'est l'une des attentes qui ont émané du "Grand débat": une organisation administrative plus lisible, plus souple et plus réactive.

Le gouvernement a pris l'engagement de réduire le nombre de commissions consultatives et de petites structures rattachées aux administrations centrales. C'est le comité interministériel de la transformation publique qui est en charge de faire le ménage.

Selon nos informations RMC, le gouvernement doit concrétiser cette simplification ce vendredi matin avec une présentation en présence du Premier ministre, Edouard Philippe, de ce qui sera supprimé ou regroupé au sein des administrations.

"On a dû tordre le bras à certaines administrations"

Et parmi ces structures, des entités plutôt cocasses: comme le Haut fonctionnaire à la terminologie de la langue française des ministères économiques et financiers, ou encore le Centre national des ponts de secours. Vous ne saviez pas à quoi ces deux micro-structures servaient jusqu'à présent? Elles vont disparaître pour être absorbées par d'autres structures.

En tout 80 entités vont être supprimées ou regroupées. Les inspections du ministère de l'Education nationale et celle de l'Enseignement Supérieur par exemple ne feront plus qu'une. 90 commissions consultatives qui préparent les textes de lois vont également disparaître.

L'objectif est de faire des économies. Il y aura des suppressions de postes mais il faut surtout rendre l'Administration "plus lisible", précise-t-on à Matignon.

"Cet exercice de simplification n'avait encore jamais été réalisé", ajoute l'entourage du Premier ministre. Il a fallu tout passer au peigne fin. Et ça n'a pas visiblement pas été simple: "On a dû tordre le bras à certaines administrations", ajoute la même source. 

Pierrick Bonno (avec J.A.)