RMC

Vers un allongement et un durcissement du confinement: qu'attend le gouvernement?

RMC
Les 48 prochaines heures sont cruciales face à la crise sanitaire. Mais également pour le gouvernement.

Le Conseil d'Etat demande au gouvernement de revoir sous 48 heures certaines autorisations de déplacement. Il considère notamment que les déplacements pour motifs de santé ou d'activité physique ont un "caractère ambigu". La plus haute juridiction administrative a jugé "trop large" l'autorisation de pratiques sportives individuelles, telles que le jogging. 

Elle a aussi enjoint au gouvernement de "préciser" le "degré d'urgence" des motifs de santé. Mais le Conseil d'Etat a refusé le confinement total réclamé en urgence par certains médecins.

Sommé de toute part de durcir les conditions du confinement, l'Exécutif ira t-il encore plus loin dans les prochains jours? Il reçoit ce lundi l'avis très attendu du Conseil Scientifique sur la nécessité ou non de rallonger cette période aujourd'hui fixée à 15 jours, avant une nouvelle réunion autour du chef de l'Etat aura lieu mardi.

15 ou 30 jours de plus?

Dès lundi, le Conseil scientifique rendra son avis sur le confinement. S'il ne fait guère de doute qu'il sera prolongé à l'issue des 15 premiers jours, quel sera l'avis des experts sollicités par le gouvernement: demanderont-ils de le prolonger de 15 ou 30 jours supplémentaires ou proposeront-ils un durcissement comme le préconisent de nombreux médecins ou maires de grandes villes?

Un conseiller gouvernemental précise que cet avis ne sera pas obligatoirement suivi d'une décision immédiate dans la journée. Car l'Exécutif veut encore se laisser le temps de la réflexion et surtout d'observer les conséquences du confinement en Italie, en Espagne ou en Allemagne.

Emmanuel Macron qui, jusque-là, a toujours suivi les avis des experts, les réunira à nouveau mardi pour évoquer cette fois les tests de dépistage, les traitements actuellement expérimentés dans certains hôpitaux mais aussi l'usage des masques pour certaines professions, comme les policiers. 

Jérémy Trottin