RMC

Vote blanc, RIC, conseil de participation citoyenne: les annonces d'Emmanuel Macron autour des institutions

Emmanuel Macron s’est exprimé longuement ce jeudi sur les institutions. On sent de la part du président, une volonté de donner plus de place aux citoyens dans la démocratie.

Emmanuel Macron a d’abord commencé par ce qu'il ne retiendrait pas: le vote obligatoire, la prise en compte du vote blanc et le RIC, le référendum d'initiative citoyenne, tant voulu par les "gilets jaunes".

Le chef de l'Etat propose en revanche de simplifier les règles du référendum d'initiative partagé et de le rendre plus accessible: 1 million de citoyens à réunir, au lieu de 4 millions aujourd'hui. Emmanuel Macron veut aussi renforcer le droit de pétition au niveau local en créant un "droit d'interpellation" des élus.

Des Français tirés au sort seront aussi au cœur d'un conseil de la participation citoyenne, qui remplace le conseil économique, social et environnemental, le CESE. Dès le mois de juin, 150 citoyens participeront à des délibérations aux côtés d'associations et de syndicats.

Enfin, le chef de l’Etat se dit prêt à instaurer une dose de 20% de proportionnelle à l’Assemblée et à réduire le nombre de parlementaires, de 25 à 30%.

Paul Barcelonne