RMC

Qu'est-ce que "Oups.gouv.fr", le nouveau site pour faciliter les démarches administratives?

Face aux nombreuses erreurs des Français lors des démarches administratives, le ministère de l'Action et des Comptes publics lance le site "Oups.gouv.fr" qui répertorie les erreurs et les difficultés.

Pour beaucoup de Français, les démarches administratives sont un véritable casse-tête. Pour clarifier les règles et accorder aux usagers un droit à l'erreur en cas de bonne foi, le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, lance aujourd'hui le site d'information oups.gouv.fr.

Un portail s'adressant aux particuliers et aux professionnels, qui répertoriera les erreurs et les principales difficultés par les Français, en détaillant la marche à suivre selon les situations.

Première étape en arrivant sur le site: choisir son profil, particulier ou professionnel. Différents scénarios s'offrent ensuite à vous. Des situations de la vie courante qui entraînent des démarches administratives et donc potentiellement des erreurs.

17 situations de la vie courante

Le site liste les plus fréquentes. Par exemple lors d’un déménagement, attention à ne pas déclarer trop tard votre nouvelle adresse à la CAF, sinon vous risquez de devoir rembourser des prestations. Autre exemple, si vous n'avez pas de téléviseur chez vous, mais que vous ne le mentionnez pas quand vous déclarez vos revenus, vous payez à tort 139 € de contribution à l'audiovisuel public.

À Bercy, on en convient, "si des erreurs sont si souvent commises, c'est que les procédures n'ont pas été assez claires". 

"Il y a une double vocation. D’abord que les Français s’approprient mieux toutes ces démarches administratives plus facilement. C’est vraiment un traducteur du langage administratif vers la vraie vie. Et puis il y a effectivement la capacité de corriger de soi-même un nombre d’erreurs pour que le contribuable n’ait pas à payer des pénalités idiotes juste parce qu’il a oublié de remplir telle ou telle case. On ne doit pas partir du principe qu’il faut le sanctionner quand il y a une erreur, mais plutôt l’accompagner pour qu’il n’en fasse pas", explique Laurent Saint-Martin, député LREM du Val-de-Marne, qui a participé à la création de ce site. 

D'après une étude du défenseur des droits, un Français sur cinq a du mal à accomplir ses démarches administratives courantes

Laura Taouchanov avec Guillaume Descours