RMC

Déclaration d’impôts: le gouvernement repousse la date limite à jeudi soir après un bug informatique

Le site Impots.gouv.fr a planté lundi soir à cause du trop grand nombre de connections simultanées. Le ministère de l'Action et des Comptes publics a instauré un délai jusqu'à jeudi soir minuit.

La date limite pour déclarer ses impôts était fixée à ce mardi soir. Le gouvernement a décidé de repousser de 48 heures cette échéance à cause d’un bug informatique qui s’est produit lundi. Selon le ministère de l’Action et des Comptes publics, c’est un nombre trop important de connexions simultanées qui serait à l’origine de la panne. 

"Impots.gouv.fr, devant l'afflux trop important de connexions de derniers moments connaît quelques difficultés. J'ai donc demandé [à la direction générale des finances publiques] de laisser 48h de plus (jeudi minuit) pour déclarer ses revenus", a écrit le ministre Gérald Darmanin, sur son compte Twitter.

4 millions de connections lundi

Parmi les premiers surpris: France, qui travaille dans la communication à Paris. Habituée - de son propre aveu - de la procrastination, cet art de remettre à demain tout ce que l'on peut faire le jour même, elle s'est retrouvée coincée face à une page d'erreur sur le site des impôts lundi soir. Et bien contente d'apprendre l'existence de ce délai supplémentaire: 

"C’est plus une réaction personnelle où je me dis que je fais trop de choses à la dernière minute et que ça m’apprendra, mais j’avoue que le délai est bienvenu. Je suis large finalement pour déclarer mes revenus. Je vais faire ça ce matin avant mon café, je vais me connecter et faire ma déclaration en espérant que ça fonctionne", sourit-elle au micro de RMC.

Elle n'a pas été la seule à s'y prendre à la dernière minute. Plus de quatre millions de personnes se sont connectées au dernier moment pour faire leur déclaration.

Le ministre a attribué cette affluence exceptionnelle et tardive, à 24 heures de l'échéance initiale, à "l'effet de ce long week-end ensoleillé" de l'Ascension, mais aussi "à l'augmentation du nombre de gens qui télédéclarent" et "sans doute à un peu de procrastination". "La vérité c'est que plus de 3 millions de personnes qui se connectent en même temps, évidemment c'est un peu la rançon de la gloire et de la facilité de la déclaration d'impôts par internet: ça bugue", a constaté M. Darmanin.

Il a laissé entendre que le site internet de l'administration fiscale avait réagi à ce grand nombre de demandes simultanées en l'interprétant comme une attaque informatique.

La date limite de base était donc mardi 23h59, pour les résidents des départements du numéro 50 (Manche) à ceux des Outre-Mer, comprenant donc les départements densément peuplés de l'Ile-de-France. Les déclarants ont désormais jusqu'à jeudi 23h59 pour valider leur déclaration en ligne. 

Pour la déclaration papier, n'y comptez pas: l'échéance était le... 16 mai dernier.

Benoît Ballet avec Guillaume Descours