RMC

Qui est Joël Dicker, écrivain à succès qui se lance dans l'auto-édition?

LE PORTRAIT DE POINCA - L'écrivain à succès a annoncé mercredi qu’il quittait son éditeur pour créer sa propre maison d'édition.

C’est une démarche tout à fait inédite. Un auteur de best-sellers qui va s’auto éditer, créer sa structure, devenir entrepreneur. Et si on en parle c’est que ce n’est pas n'importe quel auteur, c’est celui qui a vendu 10 millions de livres en 10 ans. Qui est régulièrement en tête des classements.

Joël Dicker est Suisse, fils d’une libraire et d’un prof de français. Il a grandi à Genève, à 11 ans il a créé un journal consacré aux animaux, un vrai journal qui va se développer pendant 7 ans. A 13 ans comme rédacteur en chef, il donne une interview à la télé suisse… Très à l’aise.

Étudiant, il va se chercher un peu. Suivre des cours de théâtre à Paris, mais finalement revenir à Genève faire du droit. 

Beau gosse, sympa, plutôt modeste

Il publie un premier roman puis il est repéré par l’éditeur Parisien Bernard de Fallois qui devient son père spirituel et qui l’accompagne pour son deuxième roman “La vérité sur l’affaire Harry Quebert”. Un énorme carton, des traductions dans 40 langues, des prix littéraires, une adaptation en série télé. Steven Spielberg avait fait une offre mais il a refusé de venir en discuter à Paris. C’est donc finalement Jean-Jacques Annaud qui a signé la série. Et tout cela alors que Joel Dicker avait tout juste 27 ans.

Il est beau gosse, sympa, il parle bien, il est plutôt modeste, assez drôle paraît-il, et très bien élevé. Il ne fume pas, ne se drogue pas, boit très raisonnablement. Il vit en famille dans un appartement de Genève qu’il quitte tous les matins pour aller à pied écrire à son bureau. Bref le seul défaut que lui trouve ses détracteurs et les jaloux, c‘est d'être trop lisse. D'être sage comme un Suisse.

A 35 ans aujourd’hui, il en est à son 5e roman. Il affirme qu’il en a écrit deux ou trois autres qu’il n’a pas publié parce que pas assez bons. Il mène sa barque. 

C’est sans doute pour cela aussi qu’il a décidé de devenir son propre éditeur. Il l’a annoncé mercredi par une petite vidéo sur Twitter et Instagram. Il est bien dans son temps.

Nicolas Poincaré (avec J.A.)