RMC

Recrutement direct de profs : "Les collèges ruraux n'auront plus le choix"

-

- - AFP

RMC s'est penchée ce lundi sur vos propositions pour réformer l'Education nationale. Et pour 71% des sondés, il faudrait que les établissements puissent recruter directement les enseignants. Une mesure "contre-productive" estiments certains.

Ce matin, RMC dévoilait un sondage sur les Français et l'Education nationale. Et pour 71% des Français, il faudrait permettre aux chefs d'établissements des écoles, collèges et lycées de recruter directement les enseignants.

Une position partagée par Valérie Marty, présidente de la PEEP, fédération de parents d'élèves de l'enseignement public: "On demande aux chefs d’établissement d’avoir un projet d’établissement c’est-à-dire de développer des choses particulières en fonction des élèves qu’ils ont et ça a du sens. D’autre part, ils ne gèrent pas les enseignants qui doivent faire adhérer à leur projet d’établissement. On a une dichotomie évidente. Des enseignants qui seraient plus proches d’un certain projet d’établissement pourraient postuler pour cet établissement là et développer au mieux leurs compétences", estime-t-elle.

"Seuls les établissements urbains auront le choix"

Mais Philippe Tournier, secrétaire général du SNPDEN, principal syndicat de proviseurs, estime que cette mesure pourrait bien être contre-productive, même s'il comprend le désarroi de Français vis-à-vis du corps enseignant.

"Les meilleurs enseignants ont tendance à se regrouper dans les établissements les plus demandés des lieux les plus attractifs. Donc effectivement dans le centre de Paris, de Lyon, à Bordeaux, à Nantes, à La Rochelle, il n’y aura aucune difficulté pour recruter d’excellents enseignants, estime-t-il. Le collège rural lui ne choisira rien du tout, il prendra ceux qui veulent bien venir chez lui, ceux qui n’auront pas été pris ailleurs. En réalité, seuls les établissements urbains auront le choix".