RMC

Canicule: "On oublie un peu les SDF en été", regrette le directeur d'Emmaüs Solidarités

Bruno Morel, directeur général d'Emmaüs Solidarités, explique sur RMC quel dispositif ils vont mettre en place pour aider au mieux les personnes sans domicile fixe particulièrement exposées à cet épisode de canicule.

L'été est là, mais ce n'est pas forcément une bonne nouvelle pour tout le monde. Avec 25°C la nuit jusqu'à 40 le jour, un épisode de canicule arrive dès ce dimanche soir. Plus de la moitié des régions françaises sont concernées. Selon Météo France, des records de chaleur pour cette période devraient être battus.

Les pics des températures sont attendus pour mercredi et jeudi et la région Ile-de-France a déclenché dès aujourd'hui le plan canicule niveau 3 (sur 4). Ce qui signifie que les personnes les plus fragiles qui habitent à Paris ont la possibilité de se faire inscrire sur le fichier Chalex, comme chaleurs extrêmes.

Les services de la ville de Paris vont alors prendre régulièrement de leurs nouvelles par téléphone et leur proposer de se rendre dans des salles rafraîchies.

"Après, la vraie réponse c'est l'hébergement durable"

Bruno Morel est le directeur général d'Emmaüs Solidarités. Cette période de canicule qui s'annonce risque d'être difficile aussi pour les sans-abris, très vulnérables lors de ces fortes chaleurs. Un dispositif particulier est mis en place pour les accompagner au mieux ces prochains jours.

"On va renforcer nos maraudes, augmenter les horaires d'accueil de jour. Les SDF font l'objet d'une attention particulière en hiver mais on les oublie un peu après. D'où l'intérêt en périodes de grandes chaleurs d'être ouverts plus tôt le matin, d'être ouverts le midi, leur donner l'accès à l'eau. Mais la vraie réponse c'est l'hébergement durable."
Margaux Boddaert (avec James Abbott)