RMC

"On serait stupides de ne pas le faire": toujours plus de Français font le plein à la frontière espagnole

REPORTAGE RMC - Les automobilistes se rendent toujours plus nombreux dans les stations service espagnoles où les prix du carburant augmentent aussi, mais restent avantageux.

Les Français gagnant moins de 2.000 euros par mois vont recevoir 100 euros de prime "indemnité inflation". Insuffisant pour de nombreux automobilistes qui, face à la flambée du prix de l'essence, vont faire leur plein de l'autre côté de la frontière espagnole.

Et de plus en plus souvent. Si nos voisins européens font eux aussi face à une envolée des prix, le coût à la pompe reste tout de même plus intéressant de l'autre côté des Pyrénées.

"On économise environ 20 euros sur un plein"

L'essence est en revanche devenue aussi chère ou plus chère qu'en France dans les autres pays frontaliers (Italie, Allemagne, Belgique...).

A 30 km de Perpignan, les frontaliers ne se privent pas, le déplacement vaut encore le coup: 1.27 euros le litre de Diesel à Empuriabrava en Catalogne espagnole, contre 1.53 à quelques kilomètres de là, côté français.

Les plaques françaises défilent dans les stations service espagnoles. "On économise environ 20 euros sur un plein. (...) On serait stupides de ne pas le faire, c'est à force, une forte somme d'argent", souligne Fanny à notre micro.

>>> A LIRE AUSSI - Comment l'Etat va-t-il financer le chèque "indemnité inflation"?

Mahauld Becker-Granier et Caroline Philippe (avec J.A.)