RMC

17 novembre: "Si ça ne porte pas ses fruits, ce sera reconduit le 18, le 19 et le 20"

À Saint-Brieuc en Bretagne, le mouvement des gilets jaunes semble assez suivi. Mais les responsables ont déjà prévenu que s'ils n'obtiennent pas de résultats, ils reconduiront les blocages.

Si l’ampleur mouvement des gilets jaunes est difficile à évaluer, il devrait être très suivi en Bretagne. C’est notamment le cas à Saint-Brieuc dans les Côtes d’Armor où certains gilets jaunes distribuent des tracts pour sensibiliser la population et les invités à participer au mouvement samedi prochain. 

"Je n’ai jamais manifesté depuis ma plus tendre enfance, mais je pense qu’aujourd’hui, à l’aube de mes 53 ans, je vais y aller pour montrer qu’il y a un ras-le-bol. On dit beaucoup les choses, mais il faut aussi qu’on agisse, qu’on participe", affirme Valérie, commerçante de la ville. 

Un mouvement reconductible

À l’origine du mouvement à Saint-Brieuc, Sabrina est certaine que la fronde bretonne est au rendez-vous. "Aujourd’hui dans le mouvement, on n'a pas que des gilets jaunes, on a aussi des bonnets rouges. Et ce qui est sûr, c’est que la Bretagne ne lâchera rien", affirme-t-elle. Elle prévient également que si le 17 ne porte pas ses fruits le mouvement sera reconduit le 18, le 19 et le 20. "S’il le faut, on lancera un appel national pour se rendre jusqu’à Paris s’il le faut", ajoute-t-elle. 

Samedi, à Saint-Brieuc, les gilets jaunes se rassembleront à 15 heures pour bloquer un centre commercial et une route nationale. 

Anaïs Denet (Avec G.D)