RMC

"À trois minutes près, on était morts": des milliers de personnes évacuées face à un violent incendie dans le Var

Près de 5000 hectares de forêts et de garrigues ont déjà brulé en quelques heures dans le massif des Maures dans le Var.

Un important incendie ravage depuis lundi soir le massif des Maures dans le Var. Le feu s'est déclaré vers 17h45 sur la commune de Gonfaron et a rapidement gagné plusieurs autres villages. Le sinistre s'est déclenché au niveau de l'aire d'autoroute des Sigues sur l'A57, à une centaine de kilomètres au nord-est de Toulon.

Face à ce sinistre, 700 pompiers sont déjà mobilisés, assistés d'une dizaine d'avions - sept Canadairs et deux Dash -, trois hélicoptères bombardiers d'eau et le Dragon 83 de la Sécurité civile.

Selon la Préfecture du Var, une colonne de 240 autres pompiers devrait les rejoindre mardi, en provenance du Gard, des Alpes-Maritimes, des Alpes de Haute-Provence et des Bouches-du-Rhône. Un centre opérationnel départemental a été activé en début de soirée lundi par la Préfecture.

"On a ouvert les volets, tout était en feu autour de l'hôtel"

Des milliers de personnes ont ainsi été évacuées préventivement, selon les pompiers face à l'avancée rapide des flammes attisées par des vents à 80 km/h. 

"Des milliers de personnes ont été évacuées à titre préventif, mais il n'y a aucune victime. Quelque 750 pompiers luttent contre ce feu qui est toujours très virulent", a-t-elle ajouté. La préfecture du Var a confirmé l'évacuation de plusieurs campings, notamment dans la zone de Grimaud.

"On était couchés et d'un seul coup on est venu frapper à la porte, c'était les clients de la chambre d'à côté pour nous prévenir qu'il y avait le feu et qu'il fallait partir en urgence. On a ouvert les volets, tout était en feu autour de l'hôtel", raconte à RMC, Nicolas, client d'un hôtel à Grimaud, commune également touché par l'incendie.

"On a évacué au milieu des flammes"

"On est sortis le plus rapidement possible le temps de prendre les valises et de charger les voitures. L'hôtel était en feu partout, on a évacué au milieu des flammes. À trois minutes près, si les voisines ne frappaient pas à la porte, on était morts", ajoute-t-il.

Près de 5000 hectares de forêts et de garrigues ont déjà brulé en quelques heures.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin est attendu sur place dans la journée.

Face aux flammes, qui ont parcouru quelque 12 kms selon un dernier tweet des pompiers du Var, quatre routes départementales ont été fermées lundi soir, en direction de La Garde-Freinet et Grimaud notamment.

Toujours attisé par un violent mistral à la tombée de la nuit, alors que les avions et hélicoptères devaient interrompre leurs rotations, cet incendie est l'un des plus importants à avoir frappé la région cet été et pourrait s'avérer aussi destructeur que celui qui a touché la montagne d'Alaric dans l'Aude fin juillet.

Plus important incendie de l'été en France, celui-ci avait ravagé quelque 850 hectares au total selon le dernier bilan.

>> A LIRE AUSSI - "Il m'est déjà arrivé d'être le 15 du mois et d'avoir 30 euros en banque": des étudiants craignent les fermetures pour leurs petits boulots

La rédaction de RMC