RMC

"Ça fait des trous dans les gencives": le snus, illégal et dangereux mais de plus en plus populaire

Des sachets de snus s'achètent très facilement sur internet, bien qu'interdite à la vente en France.

Des sachets de snus s'achètent très facilement sur internet, bien qu'interdite à la vente en France. - SVEN NACKSTRAND / AFP

Le snus, un tabac à sucer, se répand de plus en plus dans les lycées. Illégal en France, ce produit se trouve très facilement, notamment sur internet et Snapchat. Pourtant, il n'est pas sans danger pour la santé.

C'est une nouvelle tendance qui émerge auprès des jeunes. Le snus, ce tabac à sucer que l'on met contre la gencive, fait de plus en plus d'adeptes. Mais ce produit, trois fois plus concentré en nicotine qu'une cigarette classique, peut causer une forte dépendance et d'importants dégâts sur la santé. S'il est interdit à la vente en France, dans les lycées, le produit est de plus en plus populaire depuis quelques mois.

Des petits sachets à peine plus grands qu'un chewing-gum à se mettre dans la bouche. Plusieurs arômes disponibles et un emballage très coloré. La cible des fabricants, c'est clairement les jeunes. Et devant les lycées, ils sont nombreux à y avoir déjà goûté.

“J’en ai déjà pris quelquefois. C’est frais dans la bouche et ça fait un peu tourner la tête. Il y en a de partout”, confie un lycéen.

Un produit interdit mais facilement accessible en ligne, et très abordable. Comptez entre 2 et 10 euros pour une boite de snus. Les effets, eux, sont puissants. Clément, élève de première, en a fait les frais. “Personnellement, la seule fois où j’ai essayé, j’ai fait un malaise. Ça va vraiment vous arracher la bouche, c’est très puissant, comme une sorte d’anesthésie. Ça fait un peu délirer donc sur le coup, c’est sympa, mais ça fait des trous dans les gencives ensuite”, indique-t-il.

Des risques de cancers

Les dangers sont nombreux, comme l’explique Philippe Batel, addictologue.

“Le risque cardio-vasculaire est élevé. On sait que le contact de ces substances contre les muqueuses buccales va entraîner une augmentation significative des cancers de la bouche”, appuie-t-il.

Et selon les experts, le snus causerait également d'autres cancers, comme celui du pancréas ou de l'œsophage.

Matthieu Limongi et Jean-Wilfrid Forques avec Guillaume Descours