RMC

Carnaval de Nice: "ça va faire du bien à la ville de s'amuser un peu"

Des renforts "importants" et des moyens de sécurité "inédits" seront déployés dans tout Nice et alentours à partir de samedi pour le 133ème carnaval, fête populaire et grand rendez-vous touristique que la ville a tenu à maintenir malgré le traumatisme de l'attentat du 14 juillet. Un défilé sous haute sécurité qui a de quoi rassurer les habitants.

J-1 avant le coup d'envoi du 133ème carnaval de Nice. Il s'agira du premier grand rassemblement depuis l'attentat du 14 juillet. Une fête populaire et un rendez-vous touristique que la ville a tenu à maintenir malgré le traumatisme. Toutefois le parcours habituel a été modifié: pas de Promenade des Anglais cette année, où aucun événement n'est autorisé jusqu'au premier anniversaire de la tragédie. Une bonne initiative selon Amir un habitué de la manifestation.

"C'est une preuve de respect par rapport à ce qui s'est passé le 14 juillet dernier, estime-t-il. Je ne pense pas que j'aurais eu le cœur à faire la fête sur la Promenade par respect pour les victimes surtout". De plus, le nouveau parcours sera entièrement clôturé par des palissades. Ce qui rassure Yvonne qui compte se rendre au carnaval avec ses petits-enfants.

"Ça va faire du bien à la ville de s'amuser un peu, tout en se sentant protégé au maximum, se réjouit-elle. Après cet attentat qui a blessé beaucoup de familles, j'espère que ça va amener de la joie, de la bonne humeur. On en a besoin à Nice". Pour accéder à la Promenade, il faudra passer par l'un des 36 portiques de sécurité et 200 agents seront chargés de la fouille. Une sécurité maximum que Rudy Salles, adjoint au tourisme à la ville de Nice, compare "à celle d'un aéroport". A noter que cette année l'entrée du carnaval sera payante pour tout le monde. Des tarifs allant de 5 à 26 euros.

M.R avec Elodie Messager