RMC

Chiffres du tourisme à Paris: "Il nous manque les touristes au fort pouvoir d’achat, ils ont peur de Paris"

Sur le premier semestre 2016, de janvier à juin, l'Insee constate une baisse d'un million de touristes sur Paris et l'Île-de-France. Pour décembre, le taux de fréquentation remonte de 2%, mais le chiffre d’affaire baisse de 6%.

Sur les neuf premiers mois de l'année, à cause des attentats, des mouvements sociaux, des intempéries, et malgré l’Euro 2016, les nuitées hôtelières ont été en forte baisse: -10,6%, en moyenne. Dans le détail: -14,4% pour les touristes internationaux et -5,3% pour les touristes français. Une baisse sans précédent depuis 2010 selon le comité régional du tourisme Paris Ile-de-France.

Selon des chiffres que s’est procuré RMC, à Paris intra-muros, le syndicat national des hôtels restaurants cafetiers traiteurs prévoit pour le mois de décembre 2016 une hausse de 2% du taux de fréquentation des hôtels, mais une baisse de 6% de leur chiffre d'affaires. 

"D'habitude on est presque complet, là on est à 50%"

Après une année noire pour le tourisme en 2016 et malgré un léger regain depuis le mois de septembre, la situation reste compliquée à Paris intra-muros. Ainsi, dans cet hôtel de Pigalle, le compte n’y est pas. "Le 29, le 30 et le 31 à cette période là d’habitude on est déjà presque complet, on n’a plus de disponibilité. Parce que les gens réservent très en avance. Alors que là, on est à 50%".

Le syndicat national des hôteliers prévoit une baisse de 6% du chiffre d’affaire pour décembre 2016, explique Didier Chenet, président du syndicat a une explication. "Il nous manque les touristes qui ont le plus fort pouvoir d’achat. Ceux qui viennent dans les hôtels de quatre, cinq étoiles et les palaces. Ce type de clientèle ne veut pas passer par Paris, ils ont peur de Paris". Les hôteliers comptent sur des réservations de dernière minute.

Lucile Huguet (avec AM)