RMC

Commémoration de l'Armistice: "Les bénévoles sont les gardiens de la mémoire"

RMC
À Charny, l'association des Poilus d'Île-de-France organise des reconstitutions. Un travail de mémoire salué par les visiteurs.

La France célèbre ce dimanche la fin de la Première Guerre mondiale. De nombreux chefs d’états sont attendus à Paris pour des cérémonies d’hommage. 

Un travail de mémoire que s’efforcent aussi de faire certaines associations. C’est notamment le cas pour Les poilus d’Île-de-France. Ces bénévoles installés à Charny en Seine-et-Marne organisent des reconstitutions historiques. Tirs de canon, costumes, tout est mis en place pour redonner l’image de la guerre. 

Michel Movet, président de l’association, joue le rôle d’un tankiste, dans une copie d’un char FT-Renault avec son conducteur Théo, seulement âgé de 19 ans. Ce dernier a commencé les constitutions à 12 ans. Habituellement au volant de véhicules agricoles, il s'émerveille de pouvoir piloter de telles machines. Dominique, elle, joue le rôle d’une infirmière. "J’ai pas mal de matériel de l’époque et j’explique comment était pris en charge le blessé", indique-t-elle. 

18 reconstitutions cette année

Pour Christian, de passage à Charny, il est important de faire ce travail de mémoire.

"Ce qui est toujours admirable, c’est qu’il y a toujours des bénévoles quoi soient des gardiens de la mémoire et qui prennent du temps sur leur vie pour faire vivre ses époques extraordinaires, au sens dramatique", affirme-t-il. 

À l’occasion de ce centenaire, l’association a organisé au total 18 reconstitutions. 

Margaux Bédé (Avec G.D)