RMC

Convention citoyenne sur le climat: quel calendrier et qui y va participer?

Le gouvernement s'était engagé à associer les Français à la prise de décision en matière d'écologie. Le conseil de défense écologique ce mardi, à l'Elysée, va étudier les contours de la "convention citoyenne sur le climat", chargée de faire des propositions concrètes au législateur.

À l’issu du Grand débat national, le gouvernement s’était engagé à mieux associer les Français à la prise de décision en matière d’écologie. Pour cela, il devait créer une assemblée de citoyens chargés de faire des propositions concrètes au législateur. Cette "convention citoyenne sur le climat" sera au menu du deuxième conseil de défense écologique ce matin, à l'Elysée.

Le comité de gouvernance de cette convention, composé de 15 experts du climat, de la démocratie participative, de l'économie et du social, se réunit également ce mardi. L’objectif est de définir les modalités du tirage au sort des 150 citoyens qui composeront cette convention. 

Besoin de diversité

D'ici, la semaine prochaine, un prestataire va être nommé pour commencer à démarcher les Français par téléphone, la participation se fera sur la base du volontariat. C'est d'ailleurs le premier obstacle à surmonter : convaincre les Français de participer à cette convention citoyenne. Lors du grand débat national, le gouvernement avait eu du mal à trouver des volontaires pour participer aux conférences régionales. 

Autre difficulté, créer une assemblée à l'image de la France diversité en terme de sexe, d'âge, d'origine géographique, de niveau de diplôme, de profession. Une première réunion de ces 150 volontaires doit avoir lieu fin septembre. Ils seront épaulés par un collège d'experts et auront jusqu'à la fin du mois de janvier pour faire leurs propositions en matière d'écologie. Leurs idées pourront déboucher sur des propositions de loi certaines mesures pourront être soumises à référendum. 

Juliette Droz avec Guillaume Descours