RMC

"Dupin Quotidien": et vous, où allez-vous fêter Noël?

Tous les jours à 7h20, on parle éco et conso avec Anaïs Bouitcha, dans Bourdin Direct, sur RMC

Où allez vous passer Noël? Chez vous, dans votre famille ou chez vos amis? Sans surprise, on aime rester à la maison pour les fêtes de fin d’année. 

Ainsi, près de la moitié d’entre nous va fêter Noël à la maison selon la dernière étude Yougov pour L’Adresse. On va aussi l'organiser, préparer les décorations, le repas, les cadeaux... Même si une personne sur trois préfèrent déléguer la préparation aux autres et mettre seulement les pieds sous la table au moment d'entamer le foie gras.

Et puis évidemment, dans 8 cas sur 10, Noël sera synonyme de famille cette année. Même si la tendance de partager les fêtes entre amis est de plus en plus forte, notamment chez les jeunes de 18-24 ans. Et surtout les étudiants qui vivent en région parisienne, parfois loin de leur famille ou devant travailler à Noël.

La menace des grèves pèse sur notre programme de Noël...

Une personne sur 5 n’a encore rien prévu pour les fêtes cette année. Mais dans la grande majorité, on a essayé d’anticiper surtout à cause des grèves dans les transports.

L'an dernier, la SNCF avait transporté 8 millions de passagers dans ses TGV pendant les fêtes, dont 3 millions la première semaine. Mais ça risque d’être deux fois moins cette année. 

Vous saurez ce lundi soir si vous pouvez voyager jusqu'àu 22 décembre, et il faudra attendre jeudi pour les trajets prévus les 24, 25 et le 26 décembre. Du coup, en prévision, les services de location de voiture d’abord, certains affichent déjà complet pour les prochaines semaines. Les recherches de voiture ont doublé chez Europcar depuis le début des grèves…

Chez Ucar, 70% des voitures sont déjà louées, alors que c’est traditionnellement de la dernière minute.

La débrouille entre particuliers fonctionne aussi

Et la débrouille entre particuliers fonctionne aussi, comme sur le site de locations de voiture Driive Me, avec 6 fois plus de réservations pour ce mois de décembre que l’année dernière.

La barre des deux millions de places de covoiturage devrait être franchie sur le site Blablacar, ce qui équivaut à 5000 rames de TGV. Même constat pour les cars Flixbus par exemple avec 50% de demandes en plus par rapport à l’an dernier. 

Côté prix, un Paris-Toulouse ce samedi vous coûtera 100 euros en bus, sachant que la moitié des trajets sont déjà complets, à partir de 50 euros en covoiturage, et oubliez le train, tous les TGV sont complets.

Tous les jours à 7h20, on parle éco et conso avec Anaïs Bouitcha, dans Bourdin Direct, sur RMC.

Anaïs Bouitcha avec Xavier Allain