RMC

"Dupin quotidien": promos et ventes privées pour le déconfinement, les soldes vont-elles être reportées?

Le déconfinement de l'Hexagone a commencé lundi et la plupart des commerces se sont empressés de rouvrir leurs portes. Et depuis, on voit plusieurs grandes enseignes faire des réductions sur leurs produits, allant jusqu'à 50% moins cher. Est-ce légal?

Lever de rideau. Et les promos sont déjà là. Le déconfinement en France a commencé lundi et la plupart des commerces se sont empressés de rouvrir leurs portes. Depuis, on voit plusieurs grandes enseignes faire des réductions sur leurs produits, allant jusqu'à 50% moins cher. 

Par exemple, les magasins Celio cassent les prix avec une semaine à 50%, idem dans les magasins Gifi avec de grosses promotions, sans oublier de grosses réductions aussi sur internet comme sur le site Place des tendances, avec des ventes privées. 

Les grandes enseignes n’ont pas pu écouler leurs stocks et commencent donc dès maintenant à brader leurs marchandises. Et ce n’est qu’un début…Ce qui inquiète beaucoup les petits commerces indépendants qui aimeraient que le gouvernement encadre exceptionnellement promotions agressives et les ventes privées que ce soit dans les magasins physiques ou sur internet.

Les soldes reportés?

Les petits commerces demandent donc à repousser la date des soldes, qui doivent commencer le 24 juin. Impossible pour les indépendants d’écouler leurs stocks à un prix "normal" d’ici là, qui leur permettrait de s’assurer une marge raisonnable. La confédération des commerçants indépendants demande donc un report des soldes à la dernière semaine de juillet. La Fédération de l’habillement aimerait même un report au mois d’août.

Pas question pour les grandes enseignes, qui veulent démarrer au plus tard le 1er juillet. 

Que dit le gouvernement?

Pour l’instant, la question n’est pas tranchée. Il est urgent d’attendre me disait-on lundi au ministère de l’économie. Bruno Le Maire s'est d'ailleurs entretenu lundi soir avec les acteurs du dossier et il leur a laissé jusqu'à la fin du mois du mai début juin au plus tard pour se mettre d'accord entre eux sinon c'est le gouvernement qui tranchera. Bruno Le Maire qui n'est pas opposé à un report des soldes.

Bercy rappelle en tous cas qu’on est en période de déconfinement progressif et appelle les enseignes à la responsabilité puisque le but n’est pas d’attirer un maximum de personnes dans les boutiques avec des grosses promotions. 

Marie Dupin